Accueil
tournée 2017
La Barben 2017
demarche et objectif
concept
jeu de piste
la Mesnie et le tailleur de pierre
notre blason
jeu de piste
Les actions
La Presse en parle
La Presse en parle
La Presse en parle
tournée 2018
Le serment
la Mesnie 2015
la Mesnie 2015
la Mesnie 2015
la Mesnie 2015
la Mesnie 2015
la Mesnie à Chateaurenard
la Mesnie 2015
Rchard Coeur de Lion
la Mesnie à Peypin
Chateau des Moines
La Barben 2016
tournée 2016
Tour 2016
Cruas 2016
Halloween 2016
Chateauneuf 2016
La Penne 2016
Peyrolle 2016
Puteaux 2016
tournée 2017
La Barben 2017
histoire
histoire
histoire
histoire
la Mesnie 2015
references
sites marchands
troupes amies
Ordre des Templiers

contact
partenaires
Acces Richard coeur de lion

comté de York sur wikipédia


Geoffroy II

Comte de Richmond

  

Histoire

  

Château de Richmond

Informations concernant le chateau de Richmond

  

 Le château de Richmond occupe une position dominante sur la rive nord de la rivière Swale, dans une partie du comté de York octroyée par Guillaume le Conquérant à Alain “le Roux”, fils d’un comte de Bretagne.


 Aux environs de 1071, on commença par construire une vaste enceinte murée qui épouse le relief en dessinant un vaste triangle dominant au sud l'à pic d'une falaise.


Scolland's Hall est aménagée dans l'angle sud-est de cette cour. La grande salle d'apparat du château, est un des premiers exemples anglais de ce type de constructions, datée de la fin du XIe s. A l'étage du "hall", auquel on accédait par un escalier extérieur, la chambre privée du seigneur, à l'extrémité sud-est, était séparée de la salle de réception par une cloison. Le rez-de-chaussée sous plancher abritait les communs. Ce genre de bâtiment fut adopté au cours du XIIe siècle dans les demeures aristocratiques et celles des riches citadins. (La question de la filiation entre ce type de bâtiments et la grande salle dite de l'Echiquier du château de Caen est au coeur de vifs débats entre archéologues.)


La petite chapelle Saint-Nicolas, au rez-de-chaussée de la tour dite "de Robin des Bois", sur le côté est de l’enceinte, date également de la fin du XIe siècle.


Le château de Richmond devint la demeure du comte Conan “le Petit”, duc de Bretagne, entre 1146 et 1171. C’est à lui qu’on attribue la construction du donjon au-dessus de la porte principale, au nord, celle-ci étant alors remplacée par une autre porte ouverte à côté de la tour. Ce donjon, parfaitement conservé, atteint une hauteur de 30 m. L'accès se fait par le premier étage et la salle principale est située au second étage.


Une enceinte extérieure, aujourd'hui connue sous le nom de "basse-cour" (cockpit), est une extension du XIIe s. sur le côté est de l’enceinte principale.






Bibliographie


Pevsner, N., 1966. The Buildings of England, Yorkshire: the North Riding (London, Penguin), 292-4

Weaver, J., 1989. Richmond Castle and Easby Abbey (English Heritage)